THE WORLD'S CHANGING
Il existe des êtres doués d'une intelligence supra-normale, des génies qui possèdent entre autres la faculté d'assumer n'importe quelle identité. Un jour, les chercheurs d'une entreprise appelée le Centre ont mis en isolement un de ces êtres, un jeune garçon nommé Jarod, et exploitèrent son génie pour des recherches secrètes. Mais un jour le caméléon leur échappa

THE WORLD'S CHANGING

Bienvenue à Blue Cove, Delaware !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chercheur


Chercheur

avatar

Adora Kindness
▻OREOS : 34
▻ARRIVE(E) LE : 04/01/2017
▻LOCALISATION : dans son précieux labo
▻LOISIRS : faire avancer la Science

MessageSujet: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   Jeu 22 Juin - 8:42

Naissance d'un monstre
Ft. Adora & Kassandra


10 mai 2000 - Il y eut un cri déchirant, et une douleur insupportable. Adora comprit avec un temps de retard que le cri en question provenait de sa bouche. Ses mains étaient crispées à quelques centimètres de son visage. Un reste de lucidité l'avait empêché de toucher au côté gauche de sa figure qui la brûlait. Une pensée lucide qui lui dictait de ne pas risquer de mettre cet horrible produit en contact avec ces doigts. De la mâchoire jusqu'à la joue, elle avait l'impression d'être rongée par l'acide. Beaucoup de questions viendront plus tard, mais, pour l'instant, elle était incapable d'aligner la moindre pensée cohérente en dehors de cette litanie : faite que la douleur s'arrête ! Pitié !

Elle sentit le contact de mains sur les épaules qui essayaient de la redresser. C'est seulement aussi qu'elle comprit s'être recroquevillé. Sans doute l'avait-on fait sortir, sans doute l'avait-on conduit dans la section médicale. Tout lui semblait flou et confus, comme dans un rêve. Si seulement il ne pouvait s'agir que d'un songe ! Les anesthésiants se chargèrent d'augmenter cette impression. Lentement, la douleur devint un picotement insistant et la biologiste arrêta de crier pour sombrer dans l'inconscience avec un soupir presque de soulagement. Douce médecine.

Le picotement à sa joue la tira lentement des limbes du sommeil. Combien de temps avait-elle dormi ? Adora fit une grimace alors qu'elle essayait de tourner la tête. Cette fois, elle osa porter la main à son visage avec des gestes prudents, redoutant ce que le contact de ces doigts pouvaient lui apprendre sur son état. Sa respiration devint saccadée alors qu'elle remontait de son menton jusqu'à sa tempe pour sentir le contact d'un bandage. Ils avaient pu sauver l'oeil, c'est ce que le docteur dira plus tard. Le bandage recouvrait son nez, l'empêchant de sentir quoi que se soit. Ce n'était pas à cause du bandage, mais ça, elle ne pouvait pas encore le savoir.

La perfusion réduisait la douleur en un picotement irritant. Adora redoutait le moment où on le lui enlèverait. Elle essayait de fixer ces pensées sur autre chose. Que s'était-il passé ? Elle se souvenait s'être approché parce qu'un des produits ne réagissait pas comme il le devrait et puis... La biologiste reporta instinctivement la main vers le bandage, son coeur se glaça dans une terreur sourde et sa curiosité l'emporta sur la prudence. Avec les gestes pressants de celle qui savait suivre une mauvaise idée, elle fouilla le tiroir de la table de chevet à la recherche d'un miroir. Lorsqu'elle en trouva un petit, elle arracha les bandages recouvrant ces blessures. Ce n'était pas une bonne idée, mais elle devait savoir. Elle ne voulait pas attendre les médecins et leurs discours mielleux faussement rassurant. Elle devait voir de ces yeux. Adora faillit hurler de nouveau en voyant sa curiosité assouvie. On toqua à la porte, ce qui la tira de la contemplation de son reflet. "En... Entrez." Dit-elle d'une voix hésitante. La demoiselle lâcha le miroir sur la couverture et se saisit du bandage pour le plaquer maladroite sur sa blessure avant que la porte s'ouvre. Qui pouvait lui rendre visite dans un moment pareil ?
Code by AMIANTE


AU NOM DE LA SCIENCE
ON PEUT COMMETTRE LE PIRE
sans même sourciller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caméléon


Caméléon

avatar

Kassandra
▻OREOS : 218
▻ARRIVE(E) LE : 03/01/2017
▻LOCALISATION : Quelque part à Blue Cove

MessageSujet: Re: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   Dim 25 Juin - 15:51

Naissance d'un monstre
Ft. Adora & Kassandra


10 mai 2000 -

-Echange l’acide chlorhydrique par le fluorhydrique, je te dis, elle verra rien et ça sera spectaculaire ! avait-il proposé.

Kassandra était moyennement pour une expérience dangereuse non encadrée, mais son camarade semblait si assuré et insistait tellement que l’adolescente se laissa convaincre et échangea les produits. La réaction chimique escomptée mit du temps à se faire, tant que la scientifique la plus crainte du Centre, à savoir le professeur Kindness, avait attrapé le bécher avec une pince en bois et avait approché de son visage le soluté qui alors avait jailli d’un seul coup. L’acide fluorhydrique présent dans le mélange avait alors attaqué tout une moitié de son visage. Tétanisée, Kassandra mis quelques secondes à réagir avant de se précipiter vers elle pour lui faire pencher la tête en avant, afin de laisser couler le produit vers le sol pour qu’il n’attaque pas d’avantage les chairs. Mais c’était trop tard, le mal était fait.

Je savais que c’était une mauvaise idée ! ne cessait-elle de se dire tandis que la scientifique hurlait de douleur et se débattait.

Le camarade de simulation avait sonné l’alarme et d’autres scientifiques étaient venus chercher Adora. Kassie, complètement dépitée, n’avait plus osé regarder Stan dans les yeux. A quatorze ans, elle était responsable d’une grave blessure sur l’une des personnes les plus importantes du Centre, une qu’elle redoutait autant que Mr Raines. Autant dire qu’elle n’en menait pas large.

Elle demanda souvent des nouvelles d’Adora, et Goodman n’avait eu de cesse de lui répéter qu’elle subissait diverses interventions chirurgicales pour réparer les dégâts produits sur son visage. Il fallait qu’elle se rachète, mais comment ? La jeune fille n’en avait aucune idée. Quelqu’un appela et Stan répondit. Le précepteur apprit alors à sa protégée que miss Kindness était sortie du bloc et enfin réveillée.

-Je veux la voir, déclara la brunette. Pour m’excuser, précisa-t-elle.

Elle dut insister et Stan accepta de la conduire à la chambre de convalescence de la scientifique. Face à la porte, le peu de courage qui restait à Kassie s’effondra, elle avait réellement le trouillomètre à zéro, mais il ne fallait pas se dégonfler. Et dire que ce n’était même pas son idée. L’autre caméléon n’avait pas l’air d’avoir regretté son idée. Et toutes les responsabilités seraient attribuées à Kassandra étant donné que c’était elle l’auteure du mélange. Elle finit toquer à la porte, et le son de la voix d’Adora se fit entendre. L’adolescente déglutit puis ouvrit lentement la porte avant de la refermer derrière elle après être entrée.

-Professeur Kindness… commença-t-elle timidement. Je…

Elle avança de quelque pas, découvrant donc le bandage qui recouvrait le visage de la scientifique.

-Je voulais prendre de vos nouvelles et… et aussi vous présenter des excuses pour ce qui s’est passé. C’était un accident, nous ne pensions pas que… ça se produirait, bredouilla-t-elle, évitant son regard.

Comment une scientifique aussi pointilleuse qu’Adora Kindness avait-elle pu commettre cette erreur de débutant en approchant de son visage un soluté aux composants toxiques ?

-Comment vous sentez-vous ? demanda-t-elle aussi poliment et doucement que possible.

Code by AMIANTE



You are where you need to be...
Just take a deep breath.
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chercheur


Chercheur

avatar

Adora Kindness
▻OREOS : 34
▻ARRIVE(E) LE : 04/01/2017
▻LOCALISATION : dans son précieux labo
▻LOISIRS : faire avancer la Science

MessageSujet: Re: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   Mer 12 Juil - 9:37

Naissance d'un monstre
Ft. Adora & Kassandra



10 mai 2000 - Adora était sous le choc de ce qu'elle voyait dans le miroir. Elle avait l'impression d'avoir vu quelque chose qu'elle n'aurait pas dû voir, qu'elle n'était pas préparée à voir. Peut-être aurait-elle dû attendre l'arrivée des médecins et de leur discours faussement rassurant. Peut-être que la pilule serait mieux passé en s'accrochant aux espoirs éphémères qu'ils auraient pu lui fournir. En attendant, le mal était fait. Ces mains tremblaient sans qu'elle ne puisse les contenir. L'alité n'osa porter la main à son visage et confirmer ce que son reflet lui montrait. On toqua à la porte, ce qui la tira de sa contemplation horrifique avec un sursaut. Elle cacha le miroir dans les plis de sa couverture et essaya de remettre en place les bandages enlevés. On aurait dit une gamine prise en faute. Cela l'aurait peut-être arraché un petit rire ironique, si les circonstances avaient été différentes.

D'une voix hésitante, Adora autorisa son visiteur à entrer. Elle imaginait qu'il s'agissait d'un des médecins, ou une infirmière. Elle n'était pas prête ! Pas après ce qu'elle avait vu ! La jeune femme fut donc surprise de voir Kassandra ouvrir la porte avec lenteur.

"Kassandra ?" Fit-elle, surprise par cette visite.

Il y avait de quoi être surpris. La scientifique n'était pas la plus aimable avec les jeunes génies qui pullulaient au Centre. Elle exigeait toujours plus de la part de ces petits cerveaux sur patte, cachait ces remarques acides derrière un faux sourire attentionné qui ne trompait pas les plus jeunes, mais faisait des merveilles sur ces confrères. Qu'un des caméléons lui rendre visite était la dernière chose qu'elle aurait pu imaginer.

La suite ne fit que grandir sa perplexité devant l'étrangeté de cette visite. Kassie présenta des excuses. Une horreur glacée paralysa l'esprit d'Adora. Elle craignait de comprendre. Elle craignait de demander des explications et de voir ces doutes confirmer. Sa main libre se crispa sur sa couverture. "T'excuser... Pour... Quoi ?" Demanda-t-elle détachant chaque mot de sa phrase. Son autre main était toujours plaquée sur son visage pour y maintenir le bandage défait à la hâte. Elle essaya de réfléchir, d'essayer de se rappeler ce qui s'était passé, à la recherche d'indice pour comprendre le petit discours de sa jeune visiteuse. Les souvenirs étaient aussi douloureux que si elle sentait à nouveau la solution toxique lui ronger le visage. Elle ferma les yeux et son visage se crispa de douleur pendant un bref instant. Sans doute Kassie l'avait remarquer puisqu'elle lui demanda poliment comment elle se sentait.

"Comment je me sens." Répéta-t-elle d'une voix glacé. Elle reposa sa main sur la couverture, ce qui fit tomber le bandage et rendit sa blessure visible. "Comment devrais-je me sentir à ton avis ?" Demanda-t-elle avec ironie et un regard sévère braqué sur Kassie. Cachée derrière la froideur, une lueur de tristesse brillait dans son regard. Elle avait vu dans le miroir, elle avait vu quel genre de spectacle elle offrait. La scientifique se moquait de l'âge de son interlocutrice, du choc que ça pourrait lui causer. Si ce qu'elle soupçonnait était vrai, la fillette méritait de contempler ce qu'elle avait provoqué.

Code by AMIANTE


AU NOM DE LA SCIENCE
ON PEUT COMMETTRE LE PIRE
sans même sourciller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caméléon


Caméléon

avatar

Kassandra
▻OREOS : 218
▻ARRIVE(E) LE : 03/01/2017
▻LOCALISATION : Quelque part à Blue Cove

MessageSujet: Re: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   Ven 14 Juil - 18:42

Naissance d'un monstre
Ft. Adora & Kassandra


10 mai 2000 -

Voilà, elle y était. Kassandra était entrée dans la chambre de convalescence où se trouvait Adora Kindness qui était probablement défigurée par sa faute, bien que ce ne soit pas l’adolescente qui ait échangé les composés de la formule chimique, elle n’avait pas été assez ferme quand elle avait répondu à son camarade qu’il ne fallait pas le faire. Elle s’en était mordu les doigts dès l’instant où, dans le tube à essais, les produits s’étaient mélangés. Ils avaient mis du temps à réagir et le professeur Kindness s’était emparé à l’aide d’une grosse pince en bois du tube de verre pour observer de plus près le mélange. Ce fut à ce moment précis que le soluté toxique eut pour effet une petite explosion qui jaillit en tour du tube, aspergeant toute la moitié gauche du visage d’Adora. Pétrifiée, Kassie n’avait rien pu faire pendant une dizaine de seconde, alors que la scientifique penchée en avant, hurlait de douleur et que son binôme avait appuyé sur le bouton d’urgence du laboratoire. Kassandra avait ensuite repris ses esprit pour empêcher Adora de toucher son visage, l’acide fluorhydrique ne pouvait être arrêté, il fallait qu’elle se penche en avant pour essayer de le faire retomber mais il ne fallait surtout pas y toucher au risque d’endommager d’autres tissus de son corps. Puis, la professeure avait été prise en charge et les deux jeunes caméléons avaient dû retourner dans leurs quartiers.

Kassie ne cessait de revoir dans sa tête la scène qui s’était déroulée sous ses yeux, elle s’en voulait tellement de n’avoir pas empêché son camarade d’avoir fait le mélange. Lui ne semblait pas culpabiliser, mais elle oui. Et si la scientifique ne s’en remettait jamais ? S’ils avaient causé sur elle des dégâts irréversibles ? Qu’adviendrait-il d’eux ? Est-ce qu’on les enverrait dans un endroit encore pire que le Centre pour les punir ? Kassandra était morte de peur à cette idée, l’idée de ne plus avoir de repère, de ne plus avoir Stanley… Elle lui avait dit immédiatement qu’elle voulait avoir des nouvelles d’Adora, et que dès que ce serait possible, elle voudrait lui parler pour lui demander pardon. Le précepteur accepta non sans hésitations, et à présent, elle était là, dans cette chambre. Adora semblait surprise de la voir, et ça se comprenait. La caméléone elle-même était surprise d’être là, surprise qu’on ait accepté de l’y conduire, surprise d’avoir eu le courage de venir jusque là. La scientifique lui demanda pourquoi elle s’excusait. L’adolescente sentit son cœur de serrer dans sa poitrine. Que pouvait-elle lui répondre sans dénoncer son camarade ? Il fallait faire preuve de solidarité.

-Eh bien… bredouilla-t-elle. Ce terrible accident n’aurait jamais dû arriver… j’aurais dû mieux vérifier les solutés avant qu’il les mélange, je… je crois que nous avons mal lu les étiquettes et que… euh… la mauvaise réaction a eu lieu à cause de l’erreur… on s’est trompé d‘acide…

Et puis surtout, comment auraient-ils pu savoir qu’elle prendrait le tube, et qu’elle le tiendrait aussi près de son visage ? Le jeune homme voulait faire une petite explosion qui abimerait les murs et laisserait une trace, peut-être ne pensait-il pas défigurer Adora. Cette dernière sembla se crisper, la pauvre devait avoir mal et aussitôt , la jeune fille lui demanda comment elle se sentait, toujours figée sur place. La scientifique répéta la question, ce qui angoissa encore un peu plus Kassie qui redoutait ce qu’elle répondrait. Elle était loin de se douter que le Dr Kindness laisserait choir le bandage de son visage, lui montrant l’étendue des dégâts. Bouche bée, Kassie crut que son cœur avait manqué un battement. La blessure était vraiment horrible à voir, la chair avait été rongée jusqu’à l’os par endroit, ça devait faire un mal de chien. La jeune fille plaqua ses mains contre sa bouche, sentant les larmes lui monter aux yeux.

-Je suis tellement désolée, professeur Kindness, parvint-elle à articuler médiocrement.

Elle s’avança, presque tremblante, pour augmenter le débit de la perfusion en actionnant la roulette.

-Est-ce que… vous permettez que je vous refasse votre pansement ? Ou vous préférez que j’appelle une infirmière ?


Kassandra essayait de se focaliser sur la partie non abîmée du visage d’Adora, mais c’était tellement difficile. En même temps, voir l’état de sa peau lui faisait mal au cœur. Et dire que c’était en partie à cause d’elle.

Code by AMIANTE



You are where you need to be...
Just take a deep breath.
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chercheur


Chercheur

avatar

Adora Kindness
▻OREOS : 34
▻ARRIVE(E) LE : 04/01/2017
▻LOCALISATION : dans son précieux labo
▻LOISIRS : faire avancer la Science

MessageSujet: Re: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   Ven 21 Juil - 17:53

Naissance d'un monstre
Ft. Adora & Kassandra




10 mai 2000 - L'ignorance pouvait être un cadeau en certaines circonstances. Ce genre de phrase avait toujours représenté une hérésie pour la scientifique qu'elle était. Adora avait toujours chercher la vérité, chercher à comprendre ce qu'on qualifiait dans le jargon du métier d'étincelle divine, la logique se cachant derrière l'assemblage des cellules ou l'enchevêtrement de l'ADN. Maintenant, elle comprenait le sens de cette phrase.

Si elle n'avait pas posé la question, Adora aurait pu continuer de croire qu'il s'agissait d'un accident. Elle aurait pu également ne s'en prendre qu'à elle-même. C'était sa faute, elle s'était trop approchée. Elle aurait dû vérifier, se montrer plus méticuleuse qu'elle ne l'était déjà. Sauf qu'elle avait posé la question, et, à mesure que les paroles hésitantes franchissaient les lèvres de sa jeune visiteuse, une autre version des faits s'imposa dans son esprit. Sa main libre se crispa sur sa couverture. La scientifique avait l'impression que son sang s'était transformée en glace qui remontait douloureusement jusqu'à son coeur à chaque battement. Plusieurs mots se bousculaient dans son esprit. Il. Mélange. Nous. Étiquettes. Réaction. Erreur. Trompé. Acide. Tel des pièces d'un puzzle qu'elle essayait de rassembler.

"Vous avez échangé les produits ?" Demanda-t-elle, ne voulant pas y croire. La curiosité était vraiment un fléau. Maintenant qu'on avait commencé à lui expliquer, elle voulait tout savoir. Mieux valait une vérité horrible à entendre qu'une demi-explication. Cela ne la soulagera pas, bien au contraire, mais, au moins, elle pourra cesser de s'interroger sur ce qui s'était passer. Pour l'instant, elle se concentrait sur le passé, refusant de réfléchir à la suite.

Vous... Qui était ce vous... L'autre caméléon se trouvant avec eux durant l'expérience ? Ou un autre de ces sales mioches ? Cette question viendra en temps voulu, tout comme le pourquoi. Pourquoi avoir échangé les produits ? Pourquoi avoir mêlé de l'acide à un mélange déjà suffisamment complexe ? Certainement la prochaine interrogation sur sa liste.

Kassie lui demanda comment elle se sentait. Cette question la tira de ces réflexions. Si cela n'avait pas été douloureux, Adora en aurait ri d'amertume. Comment elle se sentait ? Il n'y avait bien qu'une enfant pour poser ce genre de question. Fatiguée de devoir maintenir son bandage et décidé à offrir une leçon à sa visiteuse, la scientifique montra sa blessure et demanda avec cynisme comment elle devrait se sentir d'après elle. Elle se moquait d'offrir un spectacle traumatisant à une personne aussi jeune. Adora ne les avait vus comme simple enfant. Comment le pourrait-on alors qu'à leur jeune âge, ces caméléons étaient quasiment aussi intelligente qu'elle ? La biologiste ressentit une joie mauvaise en voyant l'expression de Kassie. Mauvaise et amer. Adora s'était concentrer sur le passé, sur ce qui s'était passé, se refusant de penser au présent ou à ce que serait sa vie après cet accident. La réaction de Kassandra lui en offrait un avant-goût. Quelque chose lui disait qu'elle allait devoir s'habituer à ce genre de réaction.

"Je me moque de tes excuses." Répliqua-t-elle sur un ton aussi acide que le produit qui avait ravagé son visage.

Elle faillit agripper le poignet de Kassie alors qu'elle s'avançait pour augmenter le débit de la perfusion. La biologiste n'en fit rien. Elle donnait l'impression que sa pointe de colère l'avait totalement vidé de son énergie. Adora se laissa tomber sur son oreiller en poussant un soupir. Elle ferma brièvement les yeux alors que sa visiteuse lui posa d'autres questions. "Non, ne l'appelle pas. Pas avant que j'ai refait le bandage." Adora se redressa pour ramasser le miroir, maladroitement caché dans les plus de ses couvertures. Dans un premier temps, elle s'était refusé d'accepter l'aide de Kassie, refuser d'être touchée par la personne responsable de son malheur. Cependant, elle ne pourrait faire ce bandage à l'aveugle, il lui faudrait affronter son reflet de manière prolongé. Son regard se fit douloureux en contemplant l'objet, elle l'écarta d'elle. "Refait le pour moi." Demanda-t-elle, d'une voix faible qui gommait l'ordre. "Je ne regrette pas d'avoir regardé avant l'arrivée du médecin, mais je préfère que ma curiosité ne soit pas découverte. Je veux entendre le discours qu'il va me sortir alors qu'il pense que je ne connais pas l'ampleur des dégâts." Commenta-t-elle avec amertume, donnant l'impression de penser à voix haute.

Code by AMIANTE


AU NOM DE LA SCIENCE
ON PEUT COMMETTRE LE PIRE
sans même sourciller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caméléon


Caméléon

avatar

Kassandra
▻OREOS : 218
▻ARRIVE(E) LE : 03/01/2017
▻LOCALISATION : Quelque part à Blue Cove

MessageSujet: Re: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   Mar 25 Juil - 21:02

Naissance d'un monstre
Ft. Adora & Kassandra


10 mai 2000 -

Kassandra ne savait plus où se mettre. D’un côté, avec son empathie naturelle, elle avait tellement de peine pour la souffrance qu’avait éprouvé Adora, et qu’elle ressentait surement toujours, et la peine de se voir défigurée, et d’un autre, elle la craignait tellement, et la colère de la scientifique, certes retenue mais aisément identifiable, ne faisait qu’accentuer la frayeur de l’adolescente. La caméléone essayait d’expliquer combien elle était désolée, que cet accident n’aurait jamais dû arriver, qu’elle regrettait de ne pas avoir été assez vigilante. En réalité, elle ne voulait pas balancer son binôme qui lui, voulait réellement faire une blague de mauvais goût. Mais Kassie se refusait à croire qu’il voulait délibérément blesser Adora. Pour elle, il espérait juste lui faire peur avec un petit jet de soluté toxique.

-Pas échangé, en fait c’est une erreur, ce doit être en lisant l’étiquetage que nous sommes allés trop vite, nous ne voulions pas prendre de retard… C’est que la composition chimique de l’acide fluorhydrique et de l’acide chlorhydrique sont proches, et nous avons sélectionné le premier à la place du second…

L’acide fluorhydrique était connu pour être un produit extrêmement dangereux qui dissolvait quasiment tout. Si on se retrouvait avec une goutte dans la main, il n’y avait plus d’autre choix que d’attendre qu’il transperce toutes les chairs. Ajouter quoi que ce soit dessus ne ferait qu’empirer l’état. Sans doute que l’avoir mélangé au reste de la composition avait peut-être atténué son efft mais sans aucunement l’annihiler totalement.

Voir l’état du visage du professeur Kindness lui retourna les tripes. Elle se sentait encore plus coupable. Imaginer les dégâts et les voir en face étaient deux choses différentes, et la brunette prenait là la pleine mesure de la bêtise qu’elle avait commise, ou plutôt qu’elle n’avait pas empêchée. Elle se demanda si son camarade culpabilisait autant qu’elle, s’il serait aussi mal à l’aise qu’elle quand il verrait ce qu’il avait fait. Adora était cynique à présent, et c’était compréhensible. Elle rejeta sèchement les excuses de la jeune fille qui était vraiment au trente-sixième dessous. Tâchant de ne pas afficher un air de dégoût ou d’horreur, Kassie avança vers elle, lui demandant si elle voulait qu’elle lui refasse son pansement. La scientifique accepta, expliquant son plan. La caméléone pouvait comprendre son idée, mais ne put s’empêcher de réaliser à quel point Adora était manipulatrice. Kassandra attrapa une paire de gants en latex dont la boite était posée sur le meuble attenant au lit, les enfila, puis, avec délicatesse, attrapa la bande de gaze qu’elle posa tout aussi délicatement sur la beau rongée de la jeune femme.

-N’hésitez pas à me dire si je vous fais mal…


En réalité, il y avait peu de chance que le docteur Kindness ne sente la douleur étant donné la perfusion de morphine qu’elle avait, et puis elle sortait d’une anesthésie, son corps était sans doute encore très largement engourdi. Avec application, la caméléone reforma le bandage comme il fallait, ni trop serré, ni pas assez. On aurait pu penser qu’il n’avait jamais été retiré.

-Voilà, professeure Kindness, c’est fait, dit-elle en reculant d’un pas.

Elle se demanda si Adora allait vouloir vérifier ce qu’elle avait fait, si elle trouverait à redire, si elle lui ferait encore un reproche. A vrai dire, en cet instant, Kassandra se sentait tellement coupable qu’elle aurait accepté de faire n’importe quoi si cela avait pu soulager la scientifique. Mais elle savait qu’il n’y avait rien à faire, à part envisager une greffe de peau. Et encore, même avec ça, elle ne retrouverait jamais entièrement son propre visage, mais cela atténuerait considérablement l’effet e laideur d’une peau complètement brûlée et rongée par des produits toxiques. Les cris d’Adora résonnaient encore dans la tête de l’adolescente qui essayait pourtant de toutes ses forces de chasser ce moment tragique de son esprit. Elle en était sure, Kindness ferait tout pour se venger, c’était bien le genre. Il fallait qu’elle s’échappe au plus vite, mais elle savait, son plan d’évasion n’était pas encore parfait, et mieux valait attendre d’être au plus proche de la certitude que de tenter un truc foireux qui ferait renforcer la sécurité et rendrait les autres tentatives impossibles à réaliser.

-Voulez-vous que je prévienne le médecin que vous êtes réveillée ?


Code by AMIANTE



You are where you need to be...
Just take a deep breath.
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(fb) naissance d'un monstre (ft Kassandra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu] script A-RPG (VX) probleme d''activation d''interrupteur quand mort du monstre
» La FIC dont VOUS êtes le MONSTRE !!
» [Résolu] chara monstre
» Mouvement de monstre / Canon apo
» Un monstre sacré revue et corrigé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WORLD'S CHANGING :: BLUE COVE - LE CENTRE :: (SL) LES SOUS-SOLS :: SL-8 à 11: Laboratoires d'analyses et infirmerie-
Sauter vers: