THE WORLD'S CHANGING
Il existe des êtres doués d'une intelligence supra-normale, des génies qui possèdent entre autres la faculté d'assumer n'importe quelle identité. Un jour, les chercheurs d'une entreprise appelée le Centre ont mis en isolement un de ces êtres, un jeune garçon nommé Jarod, et exploitèrent son génie pour des recherches secrètes. Mais un jour le caméléon leur échappa

THE WORLD'S CHANGING

Bienvenue à Blue Cove, Delaware !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Out of hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caméléon


Caméléon

avatar

Jarod Russel
▻OREOS : 83
▻ARRIVE(E) LE : 07/01/2017
▻LOCALISATION : Everywhere except at the Centre
▻LOISIRS : Helping the widow and the orphan. Fill my red notebook, eat pez, oreos and discover new things.

MessageSujet: Out of hell   Dim 5 Nov - 22:01


Out of hell
ft Kassandra

Le soleil achevait sa course folle vers l'horizon pour laisser le soin à la lune de prendre le relais. Jarod, fasciné par ce si beau spectacle, observait l'horizon avec un regard neuf. Il jouissait de sa pleine liberté depuis un an, mais continuait à découvrir le monde avec un regard neuf, jamais frustré par l'habitude et la quotidienneté dans laquelle s'était engluée bon nombre de personne. Le soleil couchant était pour lui l'un des plus beaux spectacles que l'on puisse lui offrir et pour cause, il avait passé tellement de temps enfermé à ne pas jouir de tout ce que l'extérieur avait à lui offrir. Pour mieux savourer l'instant, il prit la direction de la mer, trouva un banc, se posa dessus et pourvu de sa recharge de Pez à l'effigie d'un membre de l'équipe de Scooby-Doo, il observa le soleil disparaître dans le vaste horizon orangé dans lequel il baignait jusqu'alors. Et alors qu'il continuait à apprécier ce doux spectacle, son mobile se mit à vibrer. Aussitôt, le caméléon délesta le ciel et posa son regard sur l'écran de son portable qu'il déverrouilla aussitôt pour s'enquérir de la nouvelle information qui venait de lui être transmise. En effet, il venait de recevoir un message lui indiquant une nouvelle connexion sur « Refuge » la plateforme par le biais de laquelle il communiquait avec son ancien mentor. Intrigué, il l'était. Les échanges avec Sydney, hormis les petits coups de fil de temps à autre, étaient rares, encore plus lorsqu'ils émanaient de la plateforme. Et en règle générale, lorsque le psy l'utilisait, il était rarement question de bonnes nouvelles. C'est d'ailleurs via cette messagerie que Jarod apprit le retour d'une certaine Miss Parker. Un retour aux sources, loin de faire plaisir au caméléon, qui avait ainsi comprit que son amie d'enfance ne se prêterait pas au jeu des retrouvailles. Le monde avait changé et les ambitions de mademoiselle Parker aussi de toute évidence. Jarod sortit de ses pensées et se connecta au serveur pour s'enquérir du message de Sydney.

« Jarod,
Tu n'es plus le seul dehors. Kassandra s'est évadée. J'ignore où elle se trouve. Son précepteur est tout aussi inquiet. Retrouve-là, avant eux
S ! »

Le message était plus ou moins bref comme à l'accoutumée, mais on ne peut plus clair pour le caméléon, qui comprit alors qu'un autre caméléon venait de fuir l'enfer. Reposant son portable sur le côté, Jarod dut prendre quelques secondes pour se remettre du message qui venait de lui être transmis. Puis il quitta les lieux et regagna sa planque. Dans la précipitation, il fit tomber sa veste sans s'en offusquer et regagna son lit de camp pour récupérer son lecteur de DSA. Il récupéra d'ailleurs la boîte à chaussure dans laquelle se trouvait les précieux petits disques qu'il n'avait pas encore pris le temps de trier. Il farfouilla durant quelques longues secondes avant d'enfin trouver son bonheur. Le DSA en main, il le passa dans la fente de l'écran, attendant patiemment les quelques secondes d'usage avant que l'écran ne s'allume et laisse entrevoir les mentions habituelles à savoir le « For Centre use only » dans le bas à gauche, agrémenté d'une date le 05/20/2000.

Jarod, âgé d'une vingtaine d'années, venait d'être sorti de sa « cellule » et conduit jusqu'ici, une salle réservée aux simulations. Nul doute, au vu du succès de la précédente et de la rapidité à laquelle il l'avait réalité, qu'une autre allait lui être "proposée" pour continuer à le stimuler, l'ennui n'étant pas permis. Sydney toujours tiré à quatre épingles fit son entrée, le sourire aux lèvres.

« Bonjour Jarod ! »

« - Bonjour Sydney ! »

« Comment vas-tu aujourd'hui ? »

« - Bien. J'ai repensé à notre précédente simulation cette nuit. »

« Nous l'avons conclu, tu sais… »

« - Elle était triste, terriblement triste Sydney. Toute la vie de Marilyn Monroe n'était que tristesse. Elle voulait aimer et être aimée, c'est tout. Vous croyez que Miss Parker est heureuse maintenant ? »

« Ta remarque est juste Jarod, mais pourquoi donc cette question ? Ca n'a aucun rapport avec la simulation ! »

« - Elle voulait être aimée elle aussi et aimer je n'en doute pas. Elle me manque Sydney, je n'ai plus de nouvelles depuis tellement longtemps » Touché, le précepteur du caméléon ne put cependant rien laissait paraître, les caméras étant braquées sur lui. Il se contenta d'une main sur l'épaule du jeune Jarod en lui faisant savoir qu'ils devaient reprendre. « Nous continuons dans la thématique du complot. Je veux que tu t'intéresses au cas des époux Rosenberg. » Le caméléon coupa aussitôt la vidéo pour la faire avancer et ainsi arriver plus vite au moment qui l'intéressait. « Alors Jarod ? Où en es-tu dans le cheminement ? » Sydney, délesté de plusieurs décennies, refit son apparition. Plusieurs heures s'étaient écoulées depuis le lancement de la simulation. Sur le mur, était projetée une photo en noir et blanc d'Ethel & Julius Rosenberg, tandis qu'il en trônait davantage sur la table de travail du jeune caméléon. À cela, venait s'ajoutait divers documents, ainsi que des notes prises par le jeune homme.

« - C'est difficile Sydney ! »


« Quoi donc ? »

« - De se concentrer. Ils étaient deux, donc au moins autant de possibilités, de réflexions. Je n'y arriverais pas, sauf si vous me laissez me concentrer sur leur cas individuellement. Je pourrais plus aisément appréhender leurs ressentis, m'imprégner de leur personnalité. »

Sydney se redressa et posa un regard quelque peu désapprobateur sur la caméra, puis sur la vitre sans teint qui leur faisait face. « Jarod, quelqu'un va venir te prêter main forte pour cette simulation. Tu es d'accord ! » Surprit, le jeune homme cessa ses activités et posa un regard empli de joie sur son mentor. Cela faisait tellement longtemps, que le jeune homme œuvrait seul, tellement longtemps qu'on l'avait privé de contact humain, si ce n'est la présence de Sydney, qu'il ne pouvait que bien accueillir cette annonce qu'on venait de lui faire. Une fois encore, le mentor du jeune caméléon posa son regard sur la vitre sans teint, c'est alors qu'une porte s'ouvrit sur une jeune femme brune.

Le Jarod, adulte arrêta la vidéo sur l'entrée de Kassandra. « - Hello Kassy ! » lança t-il en relançant le DSA
by black arrow


There are pretenders among us

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caméléon


Caméléon

avatar

Kassandra
▻OREOS : 217
▻ARRIVE(E) LE : 03/01/2017
▻LOCALISATION : Quelque part à Blue Cove

MessageSujet: Re: Out of hell   Lun 6 Nov - 23:02


Out of hell
ft Kassandra

Allongée sur son lit à regarder le plafond du petit studio qu’elle avait pu se dégoter avec ses modestes revenus, Kassandra songeait à tous ces pauvres caméléons encore enfermés dans les sous-sols du Centre, se demandant comment faire pour les aider à sortir. Son esprit vagabonda peu à peu, elle pensa ensuite à Jarod qui était parvenu à s’évader avant elle, ce qui d’ailleurs avait fichu ses plans parterre, et retarder sa propre évasion de plusieurs mois interminables. En y repensant, elle était encore en rogne contre lui. Dire qu’il avait choisi deux autres caméléons pour fuir avec lui et que l’un d’eux n’était même pas parvenu à suivre les deux autres. S’il l’avait choisie elle, elle aurait été à la hauteur, elle en était sure. Au lieu de ça, elle avait dû faire profil bas et attendre une nouvelle faille dans la surveillance nocturne pour enfin pouvoir sortir. De fil en aiguille, elle en vint à se demander à quand remontait la première fois qu’elle avait rencontré Jarod.

20/05/2000

Kassandra était âgée de treize ans. Cela faisait précisément six ans,  deux mois et douze jours qu’elle était retenue captive au Centre. Cela faisait bien longtemps que la jeune adolescente avait perdu tout espoir que son précepteur lui permette de voir ses parents. Elle était intelligente, trop, et c’était bien pour cette raison qu’elle se retrouvait prisonnière ici. Elle avait donc bien compris que jamais on ne la laisserait partir. Il faudrait donc qu’elle se débrouille par elle-même pour revoir un jour le monde extérieur autrement que par le biais de vidéos passées sur des rétroprojecteurs ou sur des écrans.

Il était l’heure de travailler sur un nouveau projet. Kassie était épuisée des simulations de la veille et n’avait pas beaucoup dormi, travaillant sur son temps libre (si l’on peut appeler ça ainsi) sur son projet d’évasion. Elle n’avait pour ainsi dire dormi que quatre heures et lorsque la porte de ce qui lui servait de chambre s’ouvrit sur Stan, elle grimaça à cause de la lumière du couloir qui lui piquait les yeux. Elle aurait bien dormi encore un peu, voire même toute la journée. Mais une telle opportunité était loin d’arriver toutes les jours. D’ailleurs, la jeune fille se demandait bien quand une telle chose avait bien pu lui arriver.

« Est-ce donc une manière de me saluer, Kassie ? » demanda le précepteur avec un petit sourire.
-Pardon Stan, bonjour. C’est pas contre vous, c’est juste que… il est tôt non ?
« Pas tant que ça. Allez viens, tu ne vas pas le regretter. »

Poussée par la curiosité, la brunette se leva alors que le précepteur sortait et enfila rapidement ses vêtements de jour avant de le suivre au pas de course. Lorsqu’elle apprit qu’elle travaillerait avec un autre caméléon, elle avait même sauté de joie dans le couloir, sous le regard amusé de Stan qui se reprit bien vite, espérant en vain ne pas avoir été remarqué. Cela faisait si longtemps que Kassandra n’avait pas vu de congénères. Les seules autres personnes auxquelles elle avait été confrontée étaient, outre son précepteur, les autres scientifiques du Centre et la plupart faisaient froid dans le dos. Elle avait aperçu quelques rares fois d’autres caméléons, mais outre Angelo, elle n’avait pas vraiment eu l’occasion discuter ou même de travailler avec d’autres. Elle apprit donc de Stan qu’elle allait faire la connaissance de Jarod, qui était un peu plus âgé qu’elle, et qu’ils travailleraient ensemble sur ce projet. Pour une fois, elle avait hâte d’en savoir plus.
La porte s’ouvrit  et la jeune fille entra dans la pièce, découvrant son binôme. Tout sourire, elle s’approcha, impatiente d’enfin pouvoir parler et travailler avec quelqu’un comme elle.

-Salut, tu dois être Jarod. Moi c’est Kassandra. Kassie, si tu préfères.

C’était Stan qui lui avait donné le premier ce diminutif. Elle en ignorait la véritable raison, bien que le scientifique prétende que c’était plus simple de n’avoir à prononcer que deux syllabes, mais la jeune fille remarquait une lueur de tristesse dans son regard à chaque fois qu’il prononçait ce prénom.
Kassandra n’avait pas vraiment été briefée sur le sujet du jour, aussi regarda-t-elle avec une curiosité non feinte les photos disposées sur la table derrière laquelle se trouvait Jarod. Il y avait aussi de vieux articles de presse, des notes probablement prises par le caméléon qui semblait avoir déjà commencé à travailler sur ce sujet. Immédiatement concentrée, l’adolescente parcourait du regard à toute vitesse les images qui étaient disposées sur la table et les photographiait visuellement. Elle parcourut rapidement le premier article de presse et comprit rapidement de quoi il était question.

-Ethel et Julius Rosenberg, arrêtés pour espionnage au profit de l’URSS pendant la guerre froide.


Encore un sujet joyeux, songea-t-elle. Ce couple avait été exécuté pour ces faits. A la chaise électrique. Cette idée paraissait horrible à Kassie qui ne pouvait qu’imaginer combien il devait être effrayant de savoir qu’on allait mourir ainsi. Elle en eut un frisson qui lui parcourut tout le dos tant elle était horrifiée de ce dont l’être humain était capable envers ses propres congénères. Elle quitta des yeux la pile de documents pour regarder à nouveau son interlocuteur, attendant qu’il lui fasse part de ses idées et autres informations utiles.

by black arrow



You are where you need to be...
Just take a deep breath.
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caméléon


Caméléon

avatar

Jarod Russel
▻OREOS : 83
▻ARRIVE(E) LE : 07/01/2017
▻LOCALISATION : Everywhere except at the Centre
▻LOISIRS : Helping the widow and the orphan. Fill my red notebook, eat pez, oreos and discover new things.

MessageSujet: Re: Out of hell   Dim 19 Nov - 22:20


Out of hell
ft Kassandra

Les visites étaient rares, quasi inexistantes si l'on omet Sydney et les quelques scientifiques rattachés au projet « caméléon » Angelo, parvenait de temps à autre à échapper à la surveillance des caméras et venait se dissimuler dans les systèmes d'aération pour « communiquer » avec Jarod et lui apportait des crackers jacks. C'est Miss Parker qui les lui avait fait découvrir. Elle en ramenait toujours à la moindre occasion. Sydney soucieux du bon état mental d'Angelo avait pris le relais au départ de la demoiselle, peu après la mort de sa mère. Tout comme son confrère Stan, et ce, malgré leurs nombreuses divergences, l'homme avait à cœur de prendre soin de certains pensionnaires comme Jarod et Angel. C'était aussi pour lui, une façon de se déculpabiliser. Aujourd'hui, avec l'aval de la Tour, il allait permettre à son protégé de bénéficier d'un peu d'aide dans cette simulation, complexe, car elle mettait en exergue deux personnes. Jarod était tout excité par la perspective de travailler avec quelqu'un d'autre. Toutefois, par expérience et parce qu'il se savait filmé, il modéra son exaltation et attendit patiemment l'arrivée de l'autre caméléon avec qui il devait travailler. La porte s'ouvrit sur Kassandra, le regard de Jarod convergea sur elle et c'est tout sourire qu'il s'approcha de l'adolescente de sept ans sa cadette. « Jarod voici Kassandra ! » Une fois les présentations lancées, le psychologue quitta la pièce et rejoignit son confère qui observait les deux caméléons derrière la vitre sans teint.

« - Salut ! Effectivement moi c'est Jarod et il me semble que comme Sydney vient de faire les présentations, tu n'as pas besoin de me donner ton prénom. » D'une rare bienveillance, Jarod lui tendit la main pour la serrer comme il était d'usage. Sydney le lui avait appris et comme un précepte immuable, Jarod l'appliquait à chaque rencontre, aussi rare soit-elle. Le sourire aux lèvres, il observa Kassandra, qui se faisait aussi appeler Kassie. Il s'apprêtait d'ailleurs à faire une remarque, mais fut stoppé dans son entreprise par la jeune caméléon qui prenait connaissance de son nouvel environnement de travail. Désireux d'apporter des précisions, le jeune Jarod s'avança prudemment et récupéra l'un des articles confiés au préalable par son mentor. « - Je travaille sur la thématique du complot. J'ai traité, au préalable la mort de Marilyn Monroe. Tu connaissais Marilyn toi ? Cette femme était remarquable, mais si triste. » De l'autre côté de sa vitre sans teint, Sydney pressa un petit bouton avant de laisser entendre sa voix « Jarod concentre-toi sur la simulation en cours ! » Agir de la sorte, déplaisait au précepteur du jeune caméléon, mais étant lui-même filmé, il n'avait d'autre choix pour s'éviter les foudres de la Direction qui attendait des résultats et non des séances de parlotte entre deux génies. Jarod observa la vitre sans teint, sachant pertinemment que des observateurs y étaient dissimulés et les observaient. Puis il porta son regard sur les deux caméras fixées au mur.

« - Le 5 avril 1951 ils sont tout deux condamnés à mort pour complot et espionnage au profit de l'Union Soviétique. Ils seront exécutés le 19 juin 1953 dans la prison de Sing Sing sur une chaise électrique. Ils deviennent ainsi les deux seuls civils américains exécutés pour espionnage lors de la guerre froide. » D'une traite et sans regarder ses notes, Jarod avait planté le décor. Cette simulation, bien que passionnante pour les fous d'Histoire, était loin de plaire au génie qui devait dès lors se mettre à la place de l'un des époux pour tenter de retranscrire son ressenti, ses émotions et une vérité, si tentait qu'il y en est une que l'Histoire n'est pas retranscrite avant lui. « - Cela doit être effrayant de savoir que l'on va mourir sur une chaise électrique, qui plus est dans son pays qui vous accuse de haute trahison. Mes premières recherches me laissent à penser que l'hystérie est au centre de cette condamnation. Dans les années 1950, les Américains, alimentaient par de la propagande, n'avaient de cesse de voir le communisme s'étendre. C'est la peur qui domine ! » Il posa son regard sur le cliché de David Greenglass, le beau-frère de Julius Rosenberg qui le 15 juillet 1950 fut à l'origine d'une déposition dans laquelle il accusa son beau-frère d'être un espion.

« - Ce procès avant même de commencer, était orienté. Mais savaient-ils qu'ils allaient tous les deux mourir ? » Le regard du jeune caméléon se posa aussitôt sur Ethel qui apparaissait sur un autre cliché. « - Elle avait peur, autant que son époux. Et s'il n'y avait qu'un seul coupable dans cette affaire ? Qu'en penses-tu ? Pour se dédouaner Greenglass et sa femme ont accusé Ethel. » Sydney appuya à nouveau sur le petit bouton rouge qui lui permettait de communiquer avec Jarod.

« Continuez donc à creuser dans cette voie alors ! »

« - C'est un symbole, celui des dérives qui peuvent frapper une démocratie quand elle est la proie d'une hystérie collective » conclue Jarod en posant son regard sur Kassandra.
by black arrow


There are pretenders among us

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Out of hell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Out of hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Romans Hell Dorado
» [Doom II] Hell Revealed II
» Figurines Hell Dorado
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» Hell Revealed II - Map 30 : Source Control

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WORLD'S CHANGING :: AUTRES DIMENSIONS :: Communications téléphoniques / e-mails :: Dans le passé-
Sauter vers: